Bienvenue sur le site de la Commune de Manzat
Commune de Manzat
DECOUVRIR MANZAT > Présentation de la Commune > Personnalités locales > Abbé Blot
Abbé Blot

L’Abbé qui invitait ses paroissiens à glisser !

En jetant un coup d’œil sur un passé pas très lointain, nos concitoyens découvriront ce qui est devenu un fait de société.

Nous apprenons qu’à la fin du siècle dernier, le frère d’un grand père de Monsieur Buvat de Manzat, Monsieur BLOT était natif de la commune voisine de Manzat, en même temps ecclésiastique, professeur d’Allemand au Collège Massillon de Clermont-Ferrand.

En 1894, afin de parfaire une prononciation qu’il jugeait défectueuses et perfectible de la langue de Goethe, il eut l’opportunité de voyager Outre-Rhin, indépendamment du but précis, il éprouva une grande surprise.

Près de Felberg, en forêt Noire, il vit des autochtones se mouvant sur les pentes neigeuses de cette région accidentée avec la grâce de curieuses planches de bois : des skis !

Ce bien commode moyen d’évolution sur la neige déjà employé depuis fort longtemps par des Norvégiens, trouva être une véritable révélation pour notre prêtre auvergnat.

De retour au pays de ses aïeuls, Jean-Baptiste Blot n’eut de cesse pour obtenir une copie de planchettes. Elles furent réalisées par un de ses amis, le plus habile menuisier de Manzat. Muni de ce prototype, il se livra, avec discrétion, à quelques essais dont il y a lieu de croire qu’ils ne furent pas absolument convaincants.

Les circonstances, ou plus précisément son évêque, appelèrent l’Abbé Blot à exercer son sacerdoce en qualité de vicaire, pas très loin de sa famille, mais en haute montagne d’Auvergne, à Besse-en-Chandesse (il devint plus tard Curé de la Paroisse et repose au Cimetière de la localité).

Là, devant les difficultés qu’éprouvaient ses paroissiens pour leurs déplacements pédestres, durant les longues périodes d’enneigement, il s’avisa de l’avantage qu’ils auraient eux aussi, à se mouvoir sur des lattes capables de les faire glisser sur le tapis blanc. Il prit une résolution.

En décembre 1901, il passe commande de 2 paires de skis en Autriche, une lointaine contrée (pour l’époque). Dès Janvier 1902, (exportation déjà bien organisée et rapide) le nouveau moyen de locomotion si l’on peut dire ainsi, était à pied d’œuvre. En cachette, l’Abbé procédait aux essais, s’aguerrit en promenant ses 100 kilos, comme il le disait lui-même, et prenant plus souvent contact avec la neige par l’arrière de sa soutane, plutôt qu’avec ses skis toujours selon lui, mais il exagérait modestie obligée !

Les jeunes du pays, les premiers furent séduits par ce qu’ils considéraient comme un jeu. Ensuite, ils se confectionnèrent leurs skis avec des douves de tonneaux. Et puis, facteurs, médecins, cantonniers commencèrent à s’y mettre… après que d’abord médusés, ses paroissiens restèrent longtemps sceptiques, certains méfiants, malgré le respect porté à leur pasteur, allèrent jusqu’à soupçonner qu’il avait l’esprit quelque peu dérangé.

Mais finalement, ayant converti les plus incrédules, Monsieur Blot, inculqua à ses ouailles, les bons principes capables de les faire tenir en équilibre sur ces satanées planches.

On se déplaça plus aisément dans toute la région. Mais le tourisme et le sport naissant conduisirent au ski d’autres adeptes.

En 1902, J-B Blot fonda le ski-club de Besse, un des tous premiers clubs de ski voyait le jour en France, tandis que son sacristain Alphonse Desserre (aussi menuisier à ses heures et comme tout Auvergnat qui se respecte entreprenant en affaire) se fait une spécialité de la fabrication de skis en bois de frêne du pays.

Des épreuves sportives, des lois, sont organisées, des « concours » comme l’on disait alors. C’est ainsi que l’on put voir Monsieur Marcel Michelin le célèbre manufacturier et sportif clermontois, au départ d’épreuves au côté du dynamique Abbé Blot. Monsieur Michelin deviendra Président di Ski club de Besse en 1911.

Depuis, pour la satisfaction de besoins certes réels, mais moins utilitaires qu’à l’origine, le ski a pour cette région d’Auvergne et ses champs de neige, quelque peu contribué à ses prospérités, à celles des paysans et montagnards qui s’y sont maintenus, et quelques autres.

Une inscription gravée sur un édifice témoignerait de la reconnaissance des habitants à l’égard du Père Blot, chacun connaît l’action novatrice de J-B Blot.

Merci à M. ***** de nous avoir appris que nous avions à Manzat l’inventeur du Ski en Auvergne.

Commune de Manzat
13, Rue Victor Mazuel
63410 Manzat

Tél. : 04 73 86 60 23
Fax : 04 73 86 59 25

Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
09h00 à 12h00
ouverture à 10h le jeudi
14h00 à 17h00

© Manzat 2008-2017